CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | English
Aimants permanents pour la RMN et l'IRM
Cédric Hugon
IRAMIS-SCM/LSDRM
Mercredi 06/10/2010, 14h00
Amphi. Bloch, Bât. 774, Orme des Merisiers, CEA-Saclay

Les matériaux aimantés offrent une alternative intéressante aux aimants supraconducteurs dans le contexte d’applications RMN moins exigeantes en intensité de champ magnétique. Ce travail s’attache à l’étude théorique et expérimentale de systèmes aimantés créant des profils de champ magnétique contrôlés dans une région d’intérêt pour la RMN.

Après l’introduction d’un formalisme basé sur la décomposition en harmoniques sphériques pour la conception de ce type d’aimants, nous avons étendu ces concepts à la mesure et à l’ajustement de profils de champ simulés ou réels. Le cas des champs magnétiques homogènes doit être traité séparément de celui des forts gradients du fait des champs concomitants, nécessitant un formalisme adapté à chacune des deux situations. En utilisant ces développements théoriques, nous avons conçu et réalisé plusieurs prototypes. Nous décrivons en particulier un système d’aimant à bas coût créant un champ homogène à 12 ppm dans 2 mm3 de 0.12 T. Cette performance est obtenue après l’ajustement du système par ajout de petits aimants permanents.

De plus, nous avons fabriqué un aimant unilatéral générant un fort gradient de champ (3.3 T/m) avec des variations du champ dans les directions transverse inférieures à 100 ppm dans un centimètre de diamètre, après ajustement par perturbation de la géométrie de l’aimant. Cet aimant a pu être intégré avec des bobines de surface de notre conception pour réaliser un système complet de RMN ex situ permettant la mesure de temps de relaxation et d’effectuer de l’imagerie 1D avec une résolution démontrée de 20 μm.

Contact : Olivier TACHE

 

Retour en haut