CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | English
 / 
 / 
HDR : Ondes de surface dans l’interaction laser – matière : du solide au plasma
Michèle Raynaud
Mercredi 25/11/2009, 11h00

Soutenance à l'Université de Bordeaux, à 11h00, Amphi. B,  Bât.A29.

Au cours de l'exposé, sera présenté un ensemble de travaux théoriques et expérimentaux qui concerne l'excitation d'ondes collectives électroniques de surface par interaction laser-solide.

Les plasmons de surface sont des fluctuations résonnantes de la densité d'électrons libres d'un conducteur qui peuvent, moyennant certaines conditions, être excitées par le champ électromagnétique d'un laser. Des champs locaux très intenses se développent alors près de la surface ce qui ouvrent des perspectives très intéressantes pour des domaines d'application comme l'optique non-linéaire, la photonique, les capteurs solaires et la nanolithographie par exemple. En régime d'interaction laser ultra-court, les propriétés particulières du champ électrique très intense qui est associé à l'excitation d'un plasmon de surface ont été utilisées pour modifier certains aspects du processus de photoémission. De nouveaux mécanismes pour augmenter l'absorption de la lumière par un métal en utilisant l'excitation d'un plasmon de surface seront également présentés. Enfin avec l'arrivée de lasers ultra-court très intenses (> 1016 W/cm2), la question importante de l'excitation d'onde plasma de surface et de leurs  applications possibles dans le processus de fusion par confinement inertiel s'est posée. La possibilité de créer des électrons relativistes par excitation résonnante d'une onde de surface dans un plasma sur-dense a donc été aussi explorée.

Contact : Martine SOYER

 

Retour en haut