CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | English
Réponses hydrogéochimiques de la nappe phréatique du Val d'Orléans aux sollicitations de son environnement. Développement du site expérimental de la carrière Morillon-Corvol de Sandillon (Loiret)
François Le Borgne
Lundi 25/06/2001, 14h30

Manuscrit de la thèse


Manuscrit aussi disponible auprès des bibliothèques de :

Soutenance à Jussieu 75005 Paris
Thèse de doctorat de l’Université Paris 7, 746 pages dont 27 annexes de 246 pages. Directeur de thèse : Pr. M. TREUIL.

 


Résumé :

L'implantation d'un réseau d'observation  de la nappe phréatique du Val d'Orléans centré sur la carrière Morillon-Corval de la commune de Sandillon, dans le Loiret (45), a permis d'étudier les échanges entre 3 sous-systèmes de l'aquifère du Val d'Orléans : les alluvions, le calcaire et les axes de drainages karstiques alimentés par la Loire principalement.

Sur le plan hydrodynamique, le suivi de la piézométrie, des températures et des teneurs en éléments majeurs dans la nappe, ainsi que la réalisation d'une série d'expériences de traçage à différentes échelles ont montré que les circulations au sein des alluvions étaient pulsées par les remontées de la Loire induisant des augmentations rapides de gradients de charges à proximité. Des axes de circulation karstique. En période de descente de la Loire, les circulations  dans les alluvions sont essentiellement verticales, la nappe des alluvions se vidant alors dans la partie calcaire traversée par un réseau de drainage.

Sur le plan des processus chimiques de transfert, des lanthanides naturels et artificiels ont été utilisés pour étudier les fractionnements observés entre phases solides, colloïdales et dissoutes. Dans les eaux de nappe, les lanthanides légers sont préférentiellement portés par les colloïdes, le rôle des complexes (vraisemblablement les carbonates) n'étant sensible que pour les lanthanides lourds. L'injection dans la nappe de lanthanides complexés à l'ETDA a montré que des échanges avaient lieu entre ces traceurs, l'encaissant et les colloïdes. Les lanthanides légers étant portés par les colloïdes, ils sont retenus lors des processus de transfert. En effet, les colloïdes sont filtrés lors du passage des alluvions au calcaire et décantés lors du passage dans les chenaux karstiques.  Au contraire les complexes de lanthanides lourds traversent les différentes interfaces et peuvent être véhiculés sur des distances kilométriques.

Mots clés : aquifère, Calcaire de Beauce, Karsts, alluvions, Val d'Orléans, lanthanides, colloïdes, traçage.

 


 

Hydrogeochemical responses of the Loire aquifer in Orléans region to sollicitations of its environment. Development of an experimental site on the Sandillon quarry belonging to Morillon-Corvol company

Contact : Luc BARBIER

 

Retour en haut