CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | English
 / 
 / 
Etude des pyrochlores géométriquement frustrés R2M2O7 ( R=Sn ou Mo). Influence des substitutions chimiques et/ou de la pression appliquée.
Anca Mihaela Apetrei
Laboratoire Léon Brillouin
Jeudi 20/09/2007, 14h00
INSTN, CEA-Saclay
Manuscrit de la thèse Dans les oxydes R2M2O7, les deux ions R3+ (terre rare ou Y) et M4+ (M=métal sp ou de transition) occupent des réseaux pyrochlores géométriquement frustrés. Cette étude a pour objet l’analyse de deux types de systèmes: (i) Tb2Sn2O7, composé isolant dans lequel l’équilibre en énergie et l’état fondamental sont contrôlés par les interactions magnétiques entre les ions Tb3+ et (ii) la série (Tb1-xLax)2Mo2O7 (x=0-0.2), caractérisée par la présence du magnétisme localisé du Tb3+ et de celui partiellement itinérant du Mo4+. Nous avons étudié l’ordre magnétique principalement par diffraction de neutrons et rotation et relaxation de spin du muon (μSR), qui grâce à leur complémentarité fournissent une information microscopique précise à la fois sur les corrélations statiques et les fluctuations de spin. Sous l’effet de la substitution chimique et/ou de la pression appliquée nous avons observé une grande variété de comportements magnétiques en variant la température: des ordres à courte portée (liquides et verres de spin), un ordre à longue portée original (“glace de spin ordonnée”) ou des phases mixtes. Nous avons tenté de comprendre dans chaque cas le rôle du magnétisme de la terre rare et/ou celui du métal de transition afin de déterminer comment les interactions magnétiques favorisent un état magnétique spécifique.
Contact : Luc BARBIER

 

Retour en haut