| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact | English
Univ. Paris-Saclay
HDR : 'Bruit quantique électronique'
 
IRAMIS/SPEC
Vendredi 03/10/2008, 14:00
SPEC Salle Itzykson, Bât.774, Orme des Merisiers

Quand la cohérence quantique des porteurs du courant dans un conducteur est établie sur une échelle de longueur comparable ou plus grande que l’échelle d’observation (système mésoscopique), la conduction s’identifie à un problème de transmission des ondes électroniques. La conductance, c’est à dire la valeur moyenne du courant pour une tension unité, est donc sensible aux effets d’interférence et renseigne sur les propriétés ondulatoires des porteurs. Les fluctuations du courant autour de sa valeur moyenne, le bruit, reflètent les fluctuations du nombre d’occupation des paquets d’onde transmis. Le bruit donne donc une information complémentaire, duale de celle donnée par la conductance. Il sonde les propriétés corpusculaires des porteurs, par exemple, leur charge ou encore la statistique quantique à laquelle ils obéissent. J’illustrerai plusieurs aspects de l’intérêt des mesures de bruit en m’appuyant sur des expériences que nous avons réalisées sur des conducteurs quantiques balistiques.

Contact : Patrice ROCHE

 

Retour en haut