CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | English
 /
Description théorique de molécules colloïdales anisotropes
 
NIMBE / LIONS
Jeudi 19/04/2018, 11h00-12h00
NIMBE Bat.127, p.26, CEA-Saclay

De récents progrès ont permis la synthèse de particules nanométriques dont une partie de la surface est régiosélectivement modifiée (patch) et/ou présente des discontinuités topologiques (fossettes) leur conférant la capacité d’interagir avec un nombre limité d’autres particules et ce dans des directions privilégiées. Il s’agit ainsi de reproduire à l’échelle de particules submicroniques la notion de valence bien connue au niveau des atomes et à l’origine de la diversité de toutes les molécules, macromolécules et autres édifices covalents.
Ces particules sont appelées des «atomes colloïdaux» (CAs) et peuvent être assemblées entres elles pour former des «molécules colloïdales» (MCs), dont la structure est controllée.
Dans cette étude théorique, nous nous intéressons à des MCs imitant la molécule H2O, faite d’un CA tétravalent combiné à deux CAs monovalents. La première partie du travail a consisté à déterminer un potentiel d'intéraction colloïdal permettant de reproduire des intéractions directionnelles. Nous avons ensuite réalisé des simulations de type Dynamique Moléculaire afin d'étudier la structure et l'assemblage de ces molécules entre elles. Finalement, les résultats de simulations sont comparés à ceux obtenus par des calculs d'équations intégrales.

Contact : Corinne CHEVALLARD

 

Retour en haut