CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | English
 / 
 / 
Caractéristiques électroniques et structurelles d'une interface oxyde conductrice / organique transparente : vers les applications pour des dispositifs électroniques organiques
Quentin Arnoux
NIMBE/LICSEN et LCPMR/IPCM
Vendredi 15/09/2017, 10h00-12h30
Amphi G. Charpak, Campus Jussieu Tour 22, Université P. & M. Curie*

Résumé :

Nous avons déterminé l'alignement des niveaux énergétiques d’un solide moléculaire organique, transporteurs de trous, avec un oxyde d'indium dopé à l’étain (ITO), un conducteur transparent. Les molécules étudiées, basées sur une structure dipyranylidène (DIP), diffèrent par leur hétéroatome (O, S et Se). La spectroscopie de photoémission X a été utilisée pour déterminer cet alignement, et nous avons étudié l'orientation moléculaire par spectromicroscopie d'absorption X. Des calculs DFT ont été réalisés pour interpréter les données spectroscopiques. Nous avons constaté la présence d'un transfert de charge, au moins pour les dérivés oxygénés et soufrés. Celui-ci a lieu des molécules vers l’ITO, lorsqu'ils sont en contact intime avec le substrat. Nous avons déterminé la barrière d'injection des trous entre le niveau de Fermi de l’ITO et la HOMO du solide organique. Notre approche expérimentale met l'accent sur la relation entre les propriétés structurelles et les propriétés électroniques. Ces résultats ont été obtenus pendant des runs synchroton en France (SOLEIL), en Italie (ELETTRA) et en Suisse (SLS).

Mots clés : Cellule solaire organique, Couche interfaciale, Transporteur de trous, Interface métal/organique, Spectroscopie de photoémission, Transfer de charge, Orientation moléculaire.


Electronic and structural characterizations of a transparent conductive oxide/organic interface: Towards applications for organic electronic devices

Abstract:

The energy level alignment of hole-transport organic molecular solids with indium tin oxide (ITO), a transparent conducting oxide, has been characterized. The studied molecules, based on the dipyranylidene (DIP) structure, differ by the heteroatom (O, S and Se). Synchrotron photoemission electron spectroscopy has been used to determine the alignment, and we investigated the molecular orientation via X-ray absorption spectromicroscopy. By interpreting spectroscopic data in the light of DFT calculations, we found evidence of the presence of charge transfer from the molecules to the ITO, when they are in intimate contact with the substrate, at least for the O and S-DIPs. The hole injection barrier between the ITO Fermi level and the organic HOMO was obtained. Our experimental approach emphasizes the relationship between structural and electronic properties. These results were obtained during beamtimes in France (SOLEIL), Italy (ELETTRA) and Switzerland (SLS).

Keywords: Organic solar cells, Interfacial layer, Hole-transport layer, Metal/Organic interface, Photoemission spectroscopy, Charge transfer, Molecular orientation

 

 


(*) Amphi G. Charpak, Campus Jussieu Tour 22 : sur la dalle Jussieu, descendre un étage, prendre à gauche, accès à l’Amphi par la porte 2233-SB-02).

Contact : Ludovic TORTECH

 

Retour en haut