|   |   |   |   |   |  | webmail : intra-extraAccès VPN |  Accès IST |  Contact | English
Univ. Paris-Saclay
Étude des mécanismes de formation d'une dislocation coin dans une couche mince Ge/(001)Si par modélisation à l'échelle atomique
E. Maras - Department of Applied Physics, Aalto University, Finland
Vendredi 08/04/2016, 10:30-12:00
SRMP Bât 520 p.109, CEA-Saclay

La déposition d'une couche mince de GexSi1-x sur un substrat de Si peut permettre de miniaturiser les technologies CMOS [1]. Cela requiert néanmoins l'obtention de films contenant très peu de défauts. Or la différence de paramètre cristallin entre le germanium et le silicium induit la formation de dislocations qui détériorent fortement les propriétés électroniques du système sauf si celles-ci se trouvent uniquement à l'interface GexSi1-x/Si. Dans ce système, il y a principalement deux types de dislocations qui diminuent la contrainte dans le film. Les dislocations coins ont la plus forte capacité de relaxation du film mais elles sont sessiles. Les dislocations 60° sont moins efficaces pour relaxer le film mais elles sont mobiles. Expérimentalement il est possible de former un dépôt de Ge/(001)Si entièrement relaxé grâce à la présence d'un réseau dense et organisé de dislocations coins à l'interface Ge/Si [2]. Nous nous proposons d'utiliser une modélisation à l'échelle atomique de ce système afin d'étudier le mécanisme de formation de ce réseau qui reste encore largement incompris et spéculatif.

La longue portée des effets élastiques des dislocations nécessite l'utilisation d'un système de grande taille qui ne peut être modélisé entièrement par la théorie de la fonctionnelle de la densité (DFT). A notre connaissance, il n'existe pas de potentiel empirique permettant de modéliser précisément à la fois les interactions Ge-Ge, Si-Si et Ge-Si en présence ou non d'une dislocation. Nous utilisons donc une approche multi-échelle qui consiste à corriger des résultats obtenus à partir d'un potentiel empirique à l'aide de calculs DFT.

Nous utilisons le potentiel de Stillinger-Weber (SW) [3,4] qui reproduit bien les propriétés élastiques du germanium et du silicium mais qui surestime significativement l'énergie de coeur d'une dislocation. Par comparaison avec des calculs en DFT réalisées sur des systèmes de petites tailles contenant des dislocations linéaires, nous estimons cette erreur pour différentes orientations d'une dislocation. Cela nous permet ensuite de corriger les résultats obtenus à l'aide du potentiel SW.

Nous modélisons un film mince (19 mono-couches) de Ge déposé sur un substrat de Si. Nous utilisons une méthode d'optimisation globale de chemins de transition pour trouver les chemins ayant la plus faible énergie d'activation entre une configuration pseudo-morphique et une configuration contenant une dislocation coin à l'interface. Nous identifions deux mécanismes pour la formation de dislocations coins qui étaient jusqu'à présent inconnus.
Nous montrons en particulier que l'orientation des dislocations traversantes associées aux dislocations d'interface 60° dépend de la contrainte dans le film. Ainsi aux fortes contraintes ces dislocations traversantes sont des dislocations 60° alors qu'à plus faible contrainte elles ont une orientation vis. Ce changement d'orientation des dislocations traversantes modifie le mécanisme de formation des dislocations coins. En conséquence, le mécanisme principal de formation des dislocations coins dépend de la contrainte initiale dans le film et donc de sa composition en Ge.

[1] Y. B. Bolkhovityanov et al., Semiconductors, 42 , 1 (2008)
[2] T. F. Wietler, E. Bugiel, and K. R. Hofmann, Appl. Phys. Lett., 87 , 182102 (2005)
[3] F. H. Stillinger and T. A. Weber, Phys. Rev. B, 31 , 5262 (1984)
[4] M. Laradji et al., Phys. Rev. B, 51 , 4894 (1995)

Contact : Luc BARBIER

 

Séminaire SRMP - Informations pratiques

Entrée sur le site du CEA de Saclay pour les séminaires SRMP

Afin de pouvoir entrer sur le site du CEA de Saclay veuillez adresser les données personnelles suivantes par courriel à :
(secrétariat) un avis d’entrée vous sera alors délivré :

 

Nom :

Prénom :

Date et lieu de naissance :

Nationalité :

Nom de l'employeur :

 

Ces informations doivent être envoyées au mieux deux jours avant la date du séminaire.>

Lors de votre venue vous devez vous présenter avec une carte d'identité ou un passeport en cours de validité. L'entrée sur le site se fait par l'entrée principale ou porte Nord (suivre le lien ci-dessous), un badge vous y sera remis. Demandez à l'accueil le Bât.520, ils vous renseigneront.
Les séminaires se déroulent au Bât. 520, pièce 109 (1er étage).
En cas de problème vous pouvez contacter le secrétariat au : 01 69 08 51 67


Formalities for entering the CEA Saclay site for SRMP seminars

To enter in CEA Saclay you need to send the following personal data to   (secretariat):

Informations utiles/Practical informations - Contact:

Informations:  Access to the CEA Saclay

 

Contact:

 

Last Name :

First Name :

Place and date of birth :

Nationality :

Employer Name :

These informations must be preferably sent at least two days before the seminar date.

 

When you come you must have a valid ID card or passport with you.

The entrance in CEA Saclay is through the main entrance or north entrance (see link below), a pass will be delivered. Ask at the “accueil” the path for the building 520. SRMP seminars take place in room 109 (first floor).

Any questions/troubles do not hesitate to contact our secretariat: 33 (0)1 01 69 08 51 67.


 

#38 - Mise à jour : 11/02/2013

 

Retour en haut