| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact
Univ. Paris-Saclay
Groupe ATTO - Accueil

Les harmoniques d’ordre élevé (HHG) ont été observées pour la première fois en 1987 à Saclay et à Chicago. Depuis cette époque, le groupe ATTO Physique a énormément contribué aux développements et applications de cette technique. La source harmonique a été caractérisé en terme profils et phases spatiales ainsi que cohérence mutuelle et intrinsèque. Les propriétés spectrales et temporelles ont été étudiées, en particulier au cours d’une expérience de photoionization à deux couleurs qui a permis de démontrer la génération d’impulsions attosecondes. L’optimisation de la génération de rayonnement XUV a également fait l’objet d’études (2µJ démontré à 54nm). HHG à plus haute énergie (>10mJ) assortie d’un contrôle actif de la phase spectrale et spatiale devrait permettre d’augmenter l’énergie XUV et donc d’élargir les domaines d’applications de cette source. En plus des aspects fondamentaux, le groupe souhaite démontrer les potentialités uniques des harmoniques pour la science XUV ultrarapide. Des expériences d’applications de cette source ultra-brève, cohérente, ont été réalisées en collaboration avec différents laboratoires : caractérisation de l’évolution ultra-rapide de la densité électronique de plasmas denses par interférométrie XUV, dynamique ultra-rapide des électrons chauds dans les diélectriques caractérisée par spectroscopie UPS ultra-rapide, fragmentation de C2H4 étudié dans au cours d’une expérience pompe(UV)-sonde(UV) en régime femtoseconde.

Principales publications :

"Attosecond Synchronisation of high harmonics soft X-rays" Mairesse, Y. et al. Science , 2003, 5650 1540-1543.

"Feynman’s path integral approach for intense laser-atom interactions" Salières, P. et al. Science 292, 902 (2001).

"Observation of a Train of Attosecond Pulses from High Harmonic Generation" Paul, P.M. et al. Science 292, 1689 (2001)

 

Le groupe ATTO entretient des collaborations avec plusieurs laboratoires en France (LOA, CELIA, LIXAM, LCAR), en Europe (e.g., LLC, AMOLF, CUSBO, Univ. Nijmegen) ainsi qu’en dehors de l’Europe (Brookhaven, Kurchatov Institute, Univ. Salt Lake City). Le groupe est membre des réseaux ATTO et PICNIC ainsi que European Marie-Curie training site. Ceci permet de mener des études en collaboration avec des équipes européennes dans le cadre de LIMANS III et de LASERNET. Pour finir, le groupe est associé à l’Initiative d’Infrastructure Intégrée (I3) pour les installations laser de grande dimension, soumis dans le cadre du FP6.

Des bourses P.M. Curie sont proposées aux étudiants souhaitant poursuivre des études doctorales dans une autre pays de la Communauté Européenne ou un état associé. Contact (see Eligibility).

 
#721 - Màj : 05/10/2006

 

Retour en haut