CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact
 / 
 / 
Interaction du rayonnement UV avec des hélices d’ADN
logo_tutelle logo_tutelle 

Malgré la résistance des bases de l’ADN isolées en solution vis-à-vis du rayonnement UV, ce dernier peut néanmoins déclencher des réactions photochimiques conduisant à des mutations cancérigènes lorsqu’il est absorbé par la double hélice. Si les produits de ces réactions sont bien caractérisés, les processus fondamentaux qui précèdent leur formation ne sont pas encore compris. Nous travaux récents montent que :

  • un photon UV n’est pas absorbé individuellement par une seule base mais collectivement par un ensemble de bases (excitons)
  • un transfert d’énergie entre états excitoniques a lieu à des temps inférieurs à 100 fs
  • l’organisation de bases au sein des hélices peut conduire à un abaissement de leur potentiel d’ionisation
  • la formation des photo-adduits (6-4) dans une simple hélice (dT)20 a lieu en 4 ms et implique un intermédiaire de réaction.

Publications et resumés

 

Maj : 22/01/2009 (607)

 

Retour en haut