| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact
Univ. Paris-Saclay
Dynamique moléculaire ab initio
Rodolphe POLLET
logo_tutelle logo_tutelle 

L'étude des propriétés chimiques d'édifices moléculaires en solution ou aux interfaces ne peut éluder la nature quantique des électrons. La dynamique moléculaire classique doit alors faire place à la dynamique moléculaire ab initio (par ex., de type Car-Parrinello). Dans ce cadre, notre champ de recherche comprend en amont le développement de pseudopotentiels associés à une base d'onde planes et en aval le calcul de profils d'énergie libre.

 
Par exemple, les calculs effectués sur des complexes de lanthanide ne peuvent atteindre une bonne précision que si les électrons 4f sont inclus dans l'espace de valence. L'étendue des orbitales 4f étant alors très limitée autour du noyau, des pseudopotentiels ultradoux sont nécessaires afin de réduire les temps de calcul. Nous avons construit un pseudopotentiel de ce type (c-à-d de Vanderbilt) pour l'atome de gadolinium en utiliant la fonctionelle d'échange-corrélation PBE.

La version officielle du programme CPMD ne permettant pas de faire appel à des pseudopotentiels de Vanderbilt si des électrons f sont présents (car les coefficients de Clebsch-Gordan ne sont tabulés que jusqu'au moment angulaire d), nous utilisons notre propre version modifiée du programme.

R. Pollet, C. Clavaguéra, and J.-P. Dognon. Ultrasoft pseudopotentials for lanthanide solvation complexes: Core or valence character of the 4f electrons. J. Chem. Phys. 2006, 124, 164103.
 
Dynamique moléculaire ab initio

Fonctions d'ondes radiales (multipliées par r) 4f tous électrons (trait plein) et pseudisée (cercles) de Gd2+ (configuration électronique de l'état fondamental) pour un rayon de coupure de 2.0 u.a.

Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien

 
#596 - Màj : 16/05/2006

 

Retour en haut