| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact
Univ. Paris-Saclay
Etude par analyse in situ de la formation de graphène par CVD
logo_tutelle logo_tutelle 
Etude par analyse in situ de la formation de graphène par CVD

Photographie du dispositif de synthèse in-situ. Le côté du cube mesure environ 15 cm. Images de D. Porterat. Projet INSIGRAPH soutenu par le labex NanoSaclay et rassemblant le CEA-NIMBE-LEDNA, le LPS, le synchrotron soleil et le CEA-SPEC.

De manière générale, la compréhension des mécanismes de croissance du graphène lors de la synthèse par CVD est nécessaire pour améliorer ses caractéristiques et contrôler ses propriétés. Les études in-situ et résolues en temps de la croissance du graphène sont particulièrement pertinentes pour apporter des informations sur la germination et la croissance du graphène. Ainsi, un dispositif de synthèse spécifiquement dédié aux études in-situ a été conçu et construit au LEDNA (collab. LPS-Orsay, Synchrotron SOLEIL, IRAMIS-SPEC). Il est donc désormais possible d’implanter des techniques de caractérisation (diffraction des rayons X et spectroscopie Raman) pour étudier in situ de la croissance par CVD à pression atmosphérique.

 

Maj : 11/09/2018 (2893)

 

Retour en haut