CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact
 / 
 / 
Nanophotonique non-linéaire
logo_tutelle 

Mesures de nanophotonique non-linéaire associant microscopie optique (Microscopie optique inversé) et microscopie à force atomique (AFM).

La nanophotonique nonlinéaire s'intéresse aux propriétés optiques nonlinéaires de nano-objets. En règle générale, lorsqu’un milieu est soumis à un faisceau lumineux suffisamment intense (localisation spatiale et temporelle du champ électromagnétique), la polarisation créée par l’onde lumineuse ne se limite pas à un terme linéaire mais doit être développée sous la forme d’une série de termes en puissances du champ incident.  Ainsi, de nouveaux processus apparaissent, par exemple la génération de fréquences multiples de la fréquence incidente. 

Au laboratoire, nous nous intéressons plus particulièrement à la génération de second harmonique  de nano-objets et à la fluorescence multiphotonique, les principales applications visées étant la mise au point de nano-sources de lumière et de nano-lasers. 

Les nano-objets que nous étudions actuellement sont essentiellement des nanostructures de métaux nobles (nanoparticules colloïdales d’or, notamment), couplées à des fluorophores organiques, l’objectif principal étant de tirer parti au mieux de l’excitation de plasmons de surface, ceux-ci donnant lieu à une forte exaltation du champ électromagnétique local dans et à proximité de la nanoparticule. 

Afin de pouvoir corréler directement la présence d’un nano-objet à des propriétés optiques particulières (intensité, diagramme, spectre d’émission …), un banc de caractérisation spécifique a été mis en place. Celui-ci associe un AFM à un microscope optique inversé couplé à une excitation laser femtoseconde et différents systèmes de détection.

Contact : Céline Fiorini-Debuisschert.

 

 

Maj : 23/05/2014 (2195)

 

Retour en haut