|   |   |   |   |   |  | webmail : intra-extraAccès VPN |  Accès IST |  Contact
Univ. Paris-Saclay
Cellules photovoltaïques hybrides SiNWs/polymère
logo_tutelle logo_tutelle 

 

Les cellules photovoltaïques à base de matériaux organiques suscitent actuellement beaucoup d’intérêt à travers le monde du fait de leur facilité de mise en œuvre par des techniques d’impression potentiellement à faible coût. Cependant, l'efficacité de conversion énergétique est encore faible et la durée de vie des dispositifs est trop courte. Les matériaux inorganiques nanostructurés (nanoparticules, nanofils…) peuvent être une solution intéressante et complémentaire pour palier aux inconvénients des cellules solaires organiques comme par exemple la faible mobilité des porteurs de charge et la mauvaise stabilité. Dans ce contexte, les nanofils de silicium (SiNWs) offrent des avantages uniques pour la fabrication de cellules solaires hybrides.

A travers une collaboration avec le Laboratoire de Physique des Interfaces et des Couches Minces de l’Ecole polytechnique des cellules photovoltaïques hybrides à base de SiNWs et de poly(3-hexylthiophène) sont en cours d’étude. Une des étapes clés du procédé de fabrication est  la fonctionnalisation des nanofils de silicium.

Cette thématique est développée en collaboration avec la plateforme ORGATECH à l’Ecole polytechnique dans le cadre du LRC ORGA-SACLAY (Laboratoire de Recherche Correspondant du LICSEN).

Contact : Bernard GEFFROY.

 

Maj : 31/05/2018 (1965)

 

Retour en haut