CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact
 / 
 / 
Mesures de capacitance
logo_tutelle 

L'étude du  couplage magnétoélectrique dans les pyrochlores (et dans d'autres sytèmes tels que les multiferroïques) nécessite de mesurer la capacitance du système en fonction de la température et en présence d'un champ magnétique appliqué.

Nous fabriquons un condensateur en déposant sur chaque face de l'échantillon très fortement isolant, 200 nm d'or par pulvérisation ou de la laque d'argent. Les deux électrodes sont ensuite reliées chacune à deux fils dor qui sont ensuite connectés à l'âme de cables coaxiaux (50 Ω). La masse de ces câbles est commune et assure le blindage de l'expérience.

Ce condensateur est collé sur un porte-échantillon ensuite solidaire d’une canne insérée dans un cryostat Oxford qui permet d’effectuer des mesures en température comprises entre 1.4K et 300K.  Une bobine supraconductrice installée au fond du cryostat permet d’appliquer des champs pouvant monter jusqu’à 8T, perpendiculairement aux faces du condensateur.

 

 
nous avons acheté un impédancemètre (LCR-819, INSTEK) qui permet de mesurer la capacitance en fonction de la température et en présence d'un champ magnétique appliqué perpendiculairement aux faces du condensateur.
Cet appareil permet de mesurer des capacités comprises entre 10-5pF et 99999 µF à des fréquences comprises entre 12 Hz et 100 kHz.

La tension alternative appliquée aux bornes du condensateur peut varier entre 5mV et 1.275V. De manière générale, nous appliquons 1V à une fréquence > 1 kHz.

Cet appareil peut également être utilisé pour mesurer des inductances I, des resistances R etc...

 

Maj : 16/01/2009 (900)

 

Retour en haut