CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact
 / 
 / 
Laboratoire Innovation, Chimie des Surfaces Et Nanosciences- LCSI (LICSEN-LCSI)
logo_tutelle logo_tutelle 

Electrogreffage localisé de polymères sur or, piloté par la pointe d'un microscope électrochimique. (le trait noir mesure 100 microns)

Au sein du NIMBE, le LICSEN (Laboratoire Innovation, Chimie des Surfaces et Nanosciences) rassemble les activités du "Laboratoire d'Electronique Moléculaire" (LEM) et du "Laboratoire de Chimie de Surfaces et Interfaces" (LCSI).


Tout matériau, de l’acier inox aux liposomes, des prothèses en polymère aux fibres de carbone interagit avec son environnement par sa surface. L’adhésion, la corrosion, la lubrification, le contact électrique, la biocompatibilité ou le mouillage sont autant de phénomènes courants gouvernés par des effets de surface. Les systèmes vivants, eux aussi, sont le siège d’innombrables phénomènes d’interface localisés dans les bicouches lipidiques ou sur la surface externe des protéines. Il est donc crucial, à la fois sur le plan fondamental et sur le plan technologique, de savoir concevoir et construire des surfaces artificielles capables d’interagir avec le milieu extérieur de façon prédéfinie. Le groupe Chimie des Surfaces et Interfaces consacre son activité dans ce domaine, en mettant l’accent sur la maîtrise des interfaces matière organique-surface minérale, cette dernière provenant de métaux, de semi-conducteurs, d’isolants ou de matériaux carbonés. Nos domaines d’intervention vont des procédés de dépollution à la microélectronique, de l’adhésion aux phénomènes électrochimiques locaux, des surfaces biocompatibles à l’électronique moléculaire, les cellules photovoltaïques hybrides ou les piles à combustible.

Nous maîtrisons toutes les méthodes "humides" de fonctionnalisation de surface: auto-assemblage dirigé, polymérisation contrôlée induite par la surface, greffage chimique et électrogreffage, ainsi que les post-fonctionnalisations résultant de modifications chimiques des films greffés. Les épaisseurs vont du nanomètre au micromètre et les films greffés sont caractérisés par spectroscopie IR, XPS, impédance électrochimique et microscopie à sonde locale. Deux startups sont déjà issues des travaux du laboratoire en 2001 et 2009.

Membres du laboratoire.

Brevets déposés par les membres du laboratoire.

Contact: S. Palacin

 

Maj : 31/01/2014 (56)

Voir aussi
Surface Electroinitiated Emulsion Polymerization : Electrografting of vinylic polymers onto conducting surfaces has historically been achieved via the direct electron transfer from the cathode to the electro-active monomers in solution. The resulting radical-anion, together with the anions that allow the propagation of the growing grafted ... Lire la suite »

 

Retour en haut