| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact
Univ. Paris-Saclay
Brevet : Procédé de détermination de la résistance cellulaire aux médicaments
logo_tutelle 
Brevet : Procédé de détermination de la résistance cellulaire aux médicaments

Spectre RMN 129Xe à 11.7 Tesla du gaz rare en présence d’une suspension de cellules LR73-R (résistantes à la chimiothérapie). Quantité de cellules dans l’échantillon: 107. Le pic P1 correspond au xénon intracellulaire et le pic P2 au xénon extracellulaire. C'est par l'étude des variations de fréquence de résonance et de vitesses d'échange entre ces 2 environnements que l'on discrimine cellules sensibles de cellules résistantes.

Numéro d’identification international : N°12 52922 (lien INPI)
Numéro d’identification CEA :BD
Date de dépôt : 30-03-2012 
Date de publication: 10-04-2013

Procédé de détermination de la résistance cellulaire aux médicaments

Procédé de détermination de la résistance cellulaire aux médicaments comportant les étapes consistant à :

  1. Mettre des cellules et un milieu extracellulaire les entourant, en contact avec du 129Xe  hyperpolarisé,
  2. Mesurer, par résonance magnétique nucléaire,  une vitesse d’échange du 129Xe  hyperpolarisé à l’intérieur des dites cellules vers ledit milieu extracellulaire et,
  3. De déterminer, à partir de la dite vitesse d’échange, si les dites cellules présentent une résistance aux médicaments.

Ce procédé s’applique notamment à la détermination de la résistance à la chimiothérapie  des cellules tumorales.

Contact IRAMIS : P. Berthault. et C. Boutin.


Method for determining cellular drug resistance  (INPI link)

 
#2488 - Màj : 16/10/2018

 

Retour en haut