| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact
Univ. Paris-Saclay
 >
 >
Protec

Protec

Le Laboratoire Commun de traitement de surface des métaux (MESTREL) a été sélectionné en 2016 sur le programme LabCom de l'ANR. Il réunit le NIMBE/LICSEN et la société PROTEC Industrie. Il a été inauguré  en décembre 2017.

 

Le LabCom MESTREL vise à développer des traitements de surface des métaux sans chrome et assurant d'une part une fonction primaire d’adhésion pour les couches ultérieures de peintures et d'autre part une fonction d’anticorrosion. Pour cela, la technologie SEEP (Surface Electroinitiated Emulsion Polymerization) brevetée par le CEA sera utilisée. Sa première mise en œuvre par immersion de la pièce à traiter dans un bain aqueux contenant au moins un sel de diazonium conduit à un revêtement chimiquement greffé compatible avec les normes aéronautiques pour l’adhésion de peinture. Partant de ce savoir-faire, le projet a pour enjeu la mise au point d’un traitement générique de substitution au CrVI, par la formation d’un film organique, robuste et conférant à la surface métallique les propriétés de primaire d’adhésion (1er verrou) et d’anticorrosion (2e verrou) sur la base de la technologie SEEP. Le projet MESTREL vise à rendre le procédé aisément industrialisable, donc peu coûteux, simple à mettre en œuvre (sans étape d’immersion) via un recours à des technologies de pulvérisation (3e verrou).

Les travaux menés au cours des trois premières années ont permis de mettre au point un film organique greffé sur la surface de l’alliage qui confère des propriétés d’adhésion pour les peintures de type époxy base aqueuse. En revanche, ce revêtement organique mince et poreux n’apporte pas l’anticorrosion et doit être associé à d'autres traitements. Une solution hors bain a par ailleurs été développée et brevetée. Elle est actuellement aux normes pour l’anticorrosion et demande encore des améliorations pour atteindre la norme en adhésion. 

 

#226 - Mise à jour : 28/08/2020

 

Retour en haut